Bienvenue !

 Venez découvrir l'art du feu et un évènement céramique où se côtoient archéologie, poteries et créations contemporaines

A chaque journée, je publierai mes photos, mais aussi, toutes celles qui me seront parvenues à cette fin. Les albums sont complétés par un article résumant les journées passées.

Pierre Leutard

Recherche

9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 16:06
Le four B (médiéval de droite) a vécu. Il a assuré une dernière cuisson qui fut fatale pour lui.
Je vous rappelle qu'il était prévu une expérience de surcuisson. La température étant montée à plus de 1100°C, la sole n'a pas résisté comme le montrent les photos suivantes.



Un enfournement classique de pièces biscuitées et émaillées ...

... suivi d'une cuisson également classique :












A la fin de la cuisson "normale" (900 °C) ...










... Laurent a accéléré la cadence et installé un feu d'enfer ...









... le chargement a commencé à s'affaisser (est-ce la sole ou les pièces qui ont craqué en premier ?) ...














Une fois refroidi et ouvert, le haut du four montre un tassement important de l'ensemble ...






... la vue par l'alandier dévoile la casse annoncée de la sole. Seul le pied a résisté.



















Le démontage commence. Les archéologues ont prévu d'effectuer une coupe verticale d'un secteur de 90° d'angle.








Cet angle est soigneusement déterminé sur le côté droit du four.









Le mur du laboratoire est maintenant complètement dégagé. Il va être mesuré puis découpé ...




























La coupe laisse apparaître le contenu du laboratoire. Ensuite, c'est au tour de l'alandier de dévoiler ses secrets :






















Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Leutard
commenter cet article

commentaires